Sans titre
   
 
Home Nos Biens Estimation gratuite Qui sommes-nous ? Notre engagement Contacts
  [Immo Mosan - VISE]


    Actualité – Achat immobilier : n’oubliez pas les frais annexes !
    mercredi 25 mai 2016 par Webmaster

Actualité – Achat immobilier

Lorsque l’on ne se met pas en quête d’un nouveau logement ou d’un terrain, on a souvent un budget d’achat en tête. Mais attention, avez-vous bien pensé à tous les coûts inévitables liés à l’opération ?

L’hypothèque

Quel qu’il soit, le projet immobilier envisagé fera l’objet d’une garantie juridique sûre - l’hypothèque - inscrite au Bureau de la conservation des hypothèques et égale à la somme empruntée. Si d’aventure tout ou partie du prêt venait à ne pas être remboursé rubis sur l’ongle, dans les conditions contractuellement prédéfinies, le prêteur pourrait s’emparer légalement de l’immobilier dont question. Et le céder en vente publique jusqu’à apurement de la dette due.

La durée du crédit

Outre les éléments subjectifs personnels intervenant dans le choix d’acheter ou non son propre nid, l’engagement d’acheter à crédit son bien immobilier personnel est important : il court généralement au moins sur deux décennies.

Les droits d’enregistrements et les frais d’acte notarié

On a aussi tendance à sous-estimer certains freins habituels, lesquels doivent pourtant être dûment comptabilisés.

Très élevés en Belgique, ces frais pèsent jusqu’à 15-16% du capital à consacrer à l’achat d’une habitation personnelle. Loin d’être négligeable...

Ils sont fixés à :

12,5 % en Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale (les plus chers d’Europe !) 10 % en Région flamande

Toutefois, diverses réductions sont prévues. Par exemple, pour les acquisitions de petites propriétés rurales ou d’habitations modestes, les droits d’enregistrements sont réduit à :

6 % en Région wallonne 5 % en Région flamande

Les Régions bruxelloise et flamande prévoient également diverses réductions de la base imposable (la valeur du bien sur laquelle sont calculés les droits d’enregistrements). Par exemple, en Région bruxelloise, il existe un abattement de 60 000 ou 75 000 euros (selon la valeur du bien immobilier) et, en Région flamande, un abattement de 15 000 euros et un système de "reportabilité" des droits d’enregistrements payés lors d’un précédent achat immobilier.

L’assurance solde restant dû

Il faudra tenir également compte de l’assurance solde restant dû qui prémunit survivants et héritiers en cas de décès du ou des emprunteurs.

L’assurance habitation

N’ omettez pas non plus l’assurance ‘habitation’.

Le précompte immobilier

Le précompte immobilier annuel dû sur base du revenu cadastral n’est pas une dépense négligeable. Renseignez-vous auprès de votre agent immobilier ou du vendeur. Les frais de rénovation-transformation
Lorsque l’on achète un bien, on imagine de suite l’ensemble des améliorations que l’on pourrait lui apporter pour en faire un petit nid de rêve. Envisager des phases à ces travaux en séparant bien l’indispensable pour emménager rapidement et la suite des (gros) frais de rénovation-transformation.

Les charges mensuelles

N’oubliez pas que le budget que vous allouez actuellement à vos charges mensuelles pourra être modifié suite à votre emménagement dans une maison plus grande ou moins bien isolée que votre appartement actuel par exemple. Le paiement de nouvelles taxes communales dont l’existence ou le montant est différent de la commune de votre précédente habitation pourra également modifier votre budget.

Comme vous le constatez, on parle donc bien à raison de l’« achat d’une vie » ...

Source IMMOVLAN.BE 24/05/2016

    
Retour page précedente


 
Sans titre
         
 

Tous nos biens

Ipi - Code de déontologie

Charte

Contactez-nous !

 

Ventes

Liens Utiles

Activités

Qui sommes-nous ?

 

Locations

Plan d'accès

News

Notre engagement